Sécurité en ligne

22 avril 2020

Coronavirus : Ne laissez pas les fraudeurs profiter de la situation

L'état d'urgence actuel a donné lieu à une utilisation massive des médias électroniques. Les fraudeurs se sont emparés de cette occasion pour adapter leurs pièges.

Commande de masques de protection sur internet : Soyez prudents, plusieurs entreprises ont déjà été victime de fraude

Plusieurs cas de fraude concernant la vente en ligne de fournitures médicales ont été rapportés aux autorités, suite à des achats de masques de protection qui ne sont jamais livrés. 

Soyez vigilant(e) si vous achetez des fournitures médicales en ligne :

- Préférez les sites de vente de matériel médical des entreprises pharmaceutiques

- Demandez à vos contacts s’ils connaissent un vendeur de confiance

- N’achetez jamais en ligne à partir d’un e-mail de promotion

- Les prix trop avantageux sont souvent signe de fraude

- En cas de doute, votre pharmacie peut-être de bon conseil pour vos achats

Tous les canaux sont susceptibles d'être utilisés

Les fraudeurs utilisent tous les canaux possibles pour contacter leurs victimes : e-mails, messages texte, Facebook, Messenger, WhatsApp, etc. Ils ont même recours à de faux appels téléphoniques pour demander de l'argent. Accordez suffisamment d'attention à l'expéditeur du message. 

Si vous avez le moindre doute et connaissez l'expéditeur, contactez-le pour vérifier qu'il est bien l'auteur du message. Dans le cas contraire, ne donnez pas suite, ne cliquez sur aucun lien et supprimez le message.

Faux messages de la part des autorités

Certains faux messages émanant des autorités ont été rapportés. L'objectif de ces faux messages est de dérober vos renseignements personnels, vos mots de passe et vos identifiants bancaires. 

Vérifiez systématiquement l'adresse e-mail de l'expéditeur et le site web vers lequel vous allez être dirigé(e) avant de fournir quelque information que ce soit. RAPPEL : vos mots de passe et identifiants bancaires sont confidentiels, y compris pour votre banque. Vérifiez systématiquement que vous êtes sur le bon site web avant de saisir vos identifiants (contrôlez l'adresse du site, plus d'informations sur ing.be/URL).

E-mails émanant de la banque et phishing par SMS

Les fraudeurs peuvent tenter de se faire passer pour votre établissement bancaire afin de vous dérober de l'argent. Il existe diverses façons de vous protéger contre le phishing financier :

  • Ne communiquez jamais vos identifiants bancaires (y compris le code de votre carte) par téléphone
  • Ne saisissez jamais vos identifiants sur un site web vers lequel vous auriez été dirigé(e) à l'aide d'un lien contenu dans un e-mail ou un message texte (allez plutôt directement sur le site de votre banque en saisissant vous-même l'adresse dans votre navigateur)
  • Apprenez à reconnaître un e-mail de phishing sur ing.be/URL
  • Ne cliquez jamais sur un lien figurant dans un message texte émanant d'ING, nous n'envoyons jamais de messages comportant des liens.
  • Appelez immédiatement votre banque si vous avez été victime d'une fraude.
Recommandations :
  • Suivez l'actualité et les messages officiels émis par les autorités
  • Consultez régulièrement le site web de votre banque pour obtenir des mises à jour sur les risques de fraude.
Lire la suite :

Interpol a publié des recommandations concernant la fraude financière liée au coronavirus (article en anglais).