Sécurité en ligne

11 décembre 2019

Comment reconnaître la fraude aux colis ?

Nous effectuons de plus en plus souvent nos achats en ligne. Une tendance qui n’a pas échappé aux fraudeurs qui redoublent d’inventivité pour intercepter des colis.

Selon Statbel, plus de 60 % des Belges achètent un produit sur Internet au moins une fois par an, voire tous les mois, toutes les semaines ou tous les jours pour la plupart d’entre eux.

Cela signifie que de nombreux colis sont envoyés et livrés. Les derniers chiffres du Service de médiation pour le secteur postal montrent que plus de 550.000 colis transitent tous les jours.

Colis livrés chez vous : cela vous facilite la vie et c’est bénéfique pour le chiffre d’affaires des services postaux. Toutefois, ils constituent également un terrain fertile pour les fraudeurs. Ces derniers utilisent différentes méthodes de travail.

1. Fraude via e-mail

Vous recevez un e-mail indiquant qu’un colis est prêt pour vous alors que vous ne vous rappelez pas avoir commandé quelque chose. L’e-mail mentionne parfois aussi que vous avez raté une livraison. Vous êtes alors invité à cliquer sur un lien dans l’e-mail. C’est ce que le fraudeur espère.

Découvrez en détail le modus operandi des fraudeurs dans la vidéo suivante.

Parcourons vite comment la fraude au colis fonctionne

2. Fraude lors de la livraison

Un fraudeur pirate un compte, commande et paie un produit avec les données de paiement volées. Il fait livrer le colis à votre adresse, mais sous un autre nom. Vous ne vous rappelez pas tout de suite si vous ou votre partenaire avez commandé quelque chose et vous acceptez simplement le colis du livreur.

Immédiatement après la livraison, le fraudeur essaie de récupérer le colis chez vous, sous prétexte d’avoir fourni un mauvais numéro de maison par accident. De cette manière, le fraudeur repart avec un smartphone dernier cri sous le bras par exemple, sans qu’on ne puisse facilement remonter jusqu’à lui .

Comment me protéger ?