Durabilité

1 octobre 2018

Limbourg : de l'espace pour l'énergie renouvelable

Le plus grand parc solaire du Benelux verra le jour à l’été 2019. Un projet de LRM (Limburgse Investeringsmaatschappij - Société d'investissement du Limbourg), de la ville de Lommel et de Nyrstar, avec le soutien du Gouvernement flamand et d’ING Belgique.

 

Les travaux de ce projet ambitieux ont démarré en octobre. Il prévoit le déploiement de 300.000 panneaux solaires sur 100 hectares, l’équivalent de 200 terrains de football, du terrain industriel Kristalpark qui totalise 240 hectares, à Lommel. De quoi produire suffisamment d’électricité verte pour tous les ménages de Lommel, Neerpelt et Overpelt. Et bien sûr, également pour les entreprises établies sur ce terrain industriel durable. 

Les principaux défis et enseignements :
  • Consacrez suffisamment de temps et d’énergie à la préparation de votre projet afin de remporter l’adhésion de toutes les parties prenantes. Vous en tirerez les bénéfices tout au long du parcours d’obtention des autorisations nécessaires.
  • Pour l'obtention du permis, faites appel à des spécialistes à la mesure de votre projet.
  • Allez de l’avant, voyez grand et sortez des sentiers battus : il s’agit de projets essentiels pour réaliser la transition énergétique. Changer de perspective, réfléchir autrement, cela se fait au niveau politique également. Les autorités sont conscientes que c’est le moment d’aborder la transition, sans quoi nous n’atteindrons pas les objectifs climatiques flamands ni – a fortiori - les belges, ni les européens.
  • Oui, votre projet peut être financièrement rentable, à condition que votre business plan soit positif. Un projet n’est pas l’autre, le risque associé peut varier fortement d’un projet à l’autre. Recherchez donc un partenaire financier qui a confiance en vous, et qui croit en votre projet.
  • Coût du projet : 66 millions d’euros. Le projet a été financé par ING Lease, le contrat de leasing des panneaux solaires prendra fin en 2033.
Pour avoir de l’impact, il faut de l’espace

Dans le cadre de ce projet et d'autres investissements liés aux enjeux climatiques, LRM se démarque incontestablement par son audace, sa volonté de faire la différence. Le facteur ‘Limbourg’ joue un rôle important dans cette approche. Stijn Bijnens, CEO de LRM : « Dans le Limbourg, il reste de l’espace disponible, ce qui est un avantage car l’énergie renouvelable nécessite de la place si l'on souhaite avoir un réel impact. Nous avons lancé l’idée de ce parc en octobre 2016, lors du Sommet flamand sur le climat. Ce projet a immédiatement enthousiasmé les politiques et l’administration. »

«Les investissements dans l’énergie renouvelable constituent à l’heure actuelle la part la plus saine de notre portefeuille.» - Filip Indigne, directeur commercial ING Lease
6 % des objectifs climatiques

Le Kristalpark sera le plus grand parc solaire du Benelux. Il aura une capacité de 99 MWp. Il permettra d’atteindre 6 % des objectifs climatiques flamands pour 2020 en ce qui concerne l’énergie solaire. Jeroen Bloemen, Head of Corporate Affairs de LRM : « Les prises de courant vertes disponibles sur la zone d'activité sont un atout supplémentaire : les entreprises peuvent se connecter directement au parc solaire. C’est exceptionnel. Nous aménageons d'abord le parc au niveau du sol mais à terme, l'ambition est d’installer autant de panneaux solaires sur les toits des entreprises. »

L’histoire de l'araignée coccinelle

En 2016, le projet semblait être bien engagé, jusqu’à l’apparition de l'araignée coccinelle (Eresus sandaliatus). Le terrain sur lequel le parc devait être aménagé était en fait aussi l’habitat d'une population unique d'araignées, insectes et papillons. Une fois les plans du parc connus, les associations locales de défense de la nature et Natuurpunt Vlaanderen se sont opposées au projet. Stijn Bijnens : « Lorsque nous avons été confrontés aux arguments de ces associations, nous nous sommes retrouvés face à un dilemme. D'une part, un biotope particulier à préserver et, d’autre part, un terrain pourtant classifié comme terrain industriel. Puisque nous estimons que l’écologie et l’économie ne s’excluent pas mutuellement, nous nous sommes mis à la recherche d’une solution en collaboration avec Natuurpunt Vlaanderen et les associations locales de défense de la nature. »

«Il reste de l’espace dans le Limbourg et c’est un avantage, car l’énergie renouvelable nécessite de la place si l'on souhaite avoir un réel impact.» – Stijn Bijnens, CEO LRM
Faire avancer les choses

Au terme d'un an et demi de négociations, toutes les parties sont parvenues à un compromis. Stijn Bijnens : « Nous avons élargi la zone tampon verte afin que les araignées coccinelles puissent continuer à vivre sans être dérangées. » Cet arrangement a été critiqué par des organisations représentant des entreprises, étant donné qu’il était susceptible de créer un précédent pour les projets à venir. Stijn Bijnens coupe court : « S’il est vrai que nous avons sacrifié une partie du parc industriel au profit de la nature, cette concession a toutefois permis d’éviter les réclamations durant la procédure d’obtention du permis. Si chacun était resté sur ses positions, nous ne serions nulle part. Nous sommes plutôt pragmatiques. Notre priorité est de faire avancer les choses. » Jeroen Bloemen ajoute : « La zone industrielle est également devenue plus attrayante grâce à ce compromis : pour les entreprises candidates, qui ont plus de sécurité juridique pour s’établir, sans risque de recours ; et pour les travailleurs, qui pourront bénéficier d'un cadre plus agréable. »

L’énergie solaire, un actif stable

ING Lease est l’un des partenaires soutenant la réalisation de ce projet. L'achat des panneaux solaires se fait au moyen d'un contrat avec ING Lease. Filip Indigne, directeur commercial d’ING Lease : « Les investissements dans l’énergie renouvelable constituent, à l’heure actuelle, la part la plus saine de notre portefeuille. Les projets basés sur l’énergie éolienne et solaire représentent des actifs stables et de qualité pour une commercialisation ultérieure. Des clients comme LRM évaluent aussi très bien la force de ces actifs. »

Vous souhaitez entreprendre de manière durable ?

> Prenez contact avec votre interlocuteur ING

> Ou laissez-vous inspirer sur notre page dédiée.