Durabilité

16 avril 2019

Quand innovation rime avec durabilité

La durabilité est un sujet brûlant. De plus en plus de personnes sont convaincues qu’il est grand temps de changer notre façon de vivre et de consommer. L'innovation technologique peut y contribuer et accélérer le développement de solutions durables.

Energie durable

De nombreuses technologies permettant de produire de l’énergie durable font déjà partie intégrante de nos modes de production. Pensez par exemple aux panneaux solaires, aux éoliennes, aux centrales hydroélectriques et aux pompes à chaleur. Mais l'innovation continue ne s’arrête pas là pour autant. La preuve par l'exemple : 

  • Des dalles de pavage qui génèrent de l'énergie : Pavegen a développé des dalles de pavage qui transforment les pas des passants en petites quantités d'énergie. Chaque pas produit 5 W. Ces dalles sont déjà utilisées pour éclairer des terrains de football au Brésil et au Nigeria, un couloir de l'aéroport d'Heathrow et des bureaux et centres commerciaux à Londres.
  • De l'énergie éolienne produite grâce à un planeur : "C'est simple", déclare Wolbert Allaart, directeur de Ampyx Power. "Un planeur doté d’un autopilote et équipé d'un tas de capteurs décolle. Cet avion, fixé à un câble, vole en permanence le long d'une boucle en huit. En volant, l'avion tire sur le câble qui fait tourner un treuil*." Par vent fort, le planeur peut fournir de l'énergie à toute une zone résidentielle, dans un silence presque absolu.
  • Des vitres solaires : Physee produit un type de verre qui transforme la lumière en électricité verte. Aux Pays-Bas, Physee a déjà équipé plusieurs grands bâtiments de Smartwindows. L'entreprise a désormais décidé de s'attaquer au marché irlandais.
  • De l'énergie solaire depuis l'espace : L'idée de faire rayonner l'énergie solaire de l'espace vers la Terre peut sembler farfelue. Mais au début de 2018, des scientifiques du California Institute of Technology ont annoncé qu'ils étaient parvenus à fabriquer un prototype capable de le faire.  
Les Smartwindows transforment la lumière en électricité verte.

Les Smartwindows transforment la lumière en électricité verte.

Transport durable

Dans le domaine des transports également, de nombreuses innovations ont été mises sur le marché au cours des 10 dernières années. La première qui vient à l’esprit est la voiture électrique, mais la voiture à hydrogène gagne aussi en popularité aujourd'hui. De plus, des investissements massifs sont effectués dans d'autres solutions de transport innovantes :

  • L'Hyperloop : un projet d'envergure qui a été décrit comme "la nouveauté la plus importante dans le domaine des transports au cours des 100 dernières années". C’est en 2012 qu’Elon Musk a présenté ce concept de train se déplaçant dans un tube sous basse pression. L' Hyperloop One permet de transporter les personnes et les marchandises à des vitesses théoriques allant jusqu'à 1.200 km/heure. En 2017 et 2018, un certain nombre d'essais concluants ont été effectués à des vitesses atteignant près de 400 km/h. 
  • Bus électriques autonomes : aux Pays-Bas, en Finlande, en Australie et aux États-Unis, de nombreuses expériences ont été menées avec des bus électriques autonomes. Il s'agit principalement de petites navettes ayant pour mission de compléter l’offre là où les transports publics ne sont pas suffisants.
  • Vastes autoroutes cyclables : Copenhague investit depuis des années dans une infrastructure cyclable exceptionnelle comptant 350 km de pistes cyclables déjà construits, des feux de signalisation adaptés à la vitesse des cyclistes et des plans de stationnement qui utilisent les voitures garées comme zone tampon entre les pistes cyclables et la circulation. En 2014, la Cykelslangen a été inaugurée : une piste cyclable surélevée traversant le port pour faciliter la circulation. Résultat de l'importance accordée aux infrastructures cyclables : plus de 50 % des habitants de Copenhague utilisent leur vélo pour se rendre au travail.
L' Hyperloop One permet de transporter les personnes et les marchandises à des vitesses théoriques allant jusqu'à 1.200 km/heure.

L' Hyperloop One permet de transporter les personnes et les marchandises à des vitesses théoriques allant jusqu'à 1.200 km/heure.

Responsabilité sociétale des entreprises
Depuis quelques années, la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) a fait son entrée dans le monde des affaires.

Les entreprises endossent une grande responsabilité en matière de développement durable. Depuis quelques années, la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) a fait son entrée dans le monde des affaires. La création d'une économie circulaire joue un rôle important à cet égard. Dans un système circulaire, l'utilisation de matières premières, la production de déchets et les pertes d'énergie sont minimisées grâce à la réutilisation des matières premières et de l’énergie (dont l’utilisation forme ainsi une boucle). L'accent est mis sur la conception, l'entretien, la réparation, la réutilisation, la remise à neuf et le recyclage durables.

  • Coolrec, filiale de Renewi, a prouvé son engagement en la matière. Sur son site de Wandre, le spécialiste du recyclage transforme les équipements électriques et électroniques tels que les réfrigérateurs et le matériel IT en matières premières secondaires de qualité supérieure. Les plastiques récupérés sont transformés en matériaux utilisables et le fer, l'aluminium et les métaux précieux sont vendus à des partenaires qui les récupèrent via des procédés industriels.

Au cours des dernières années, les concepts novateurs de durabilité ont également suscité un vif intérêt dans le domaine de la gestion des bâtiments : la consommation d'énergie peut désormais être contrôlée de près au moyen d'un système intelligent. Les données recueillies sont ensuite utilisées pour optimiser les processus et les techniques et pour lancer de nouvelles initiatives en vue d'une consommation d'énergie plus efficace.

  • À Madrid, ACCIONA a mis en place un système intégré de gestion de l'énergie dans l'un de ses immeubles de bureaux. Le bâtiment est contrôlé par un système intelligent de gestion du bâtiment qui surveille différentes variables en temps réel. Une architecture de réseau sans fil a été installée pour connecter différents modules et capteurs les uns aux autres. Les capteurs mesurent, par exemple, la température, l'humidité ambiante, l'intensité lumineuse (intérieure et extérieure), la production et la consommation d'énergie. Les énergies renouvelables issues du photovoltaïque et de l'éolien sont intégrées dans le micro-réseau du bâtiment. Le système de gestion du bâtiment utilise également les prévisions météo pour optimaliser sa gestion de l’énergie. 
En savoir plus sur la durabilité ?